Les aventures de Tintin – Le Secret de la Licorne – de Steven Spielberg

tintin

Sortie en salles : 26 octobre 2011

Synopsis : Tintin, jeune  journaliste intrépide et curieux, tente de percer Le secret de la Licorne. Grâce à ses nombreux acolytes (Les Dupont et Dupond, son fidèle ami à quatre pattes Milou, le Capitaine Haddock… Il y a même la Castafiore !), Tintin part à l’aventure dans le but de trouver un trésor enfoui dans l’épave d’un bateau nommé « La Licorne ».

My point of view : Ce premier opus, réalisé par le célèbre cinéaste Spielberg et co-produit par le non moins connu Peter Jackson, rassemble tous les ingrédients nécessaires à « l’esprit Tintin« . Fougue, vivacité, réalisme, humour… Tout est présent pour nous plonger au coeur de la magie TintinDès les premières minutes, nous sommes éblouis par le réalisme engendré par la Motion Capture, procédé incroyable qui permet aux comédiens d’interpréter les personnages grâce à des capteurs de mouvements. Ainsi, le réel renvoie au virtuel. Cette technique, utilisée principalement dans les jeux vidéos, se développe de plus en plus au cinéma. Et cela n’est que positif. En effet, ce qui saute au yeux dans la première séquence du film, c’est ce réalisme frappant qui impressionne. On a la sensation d’être à la limite située entre le virtuel et le réel. Les mouvements de caméra et la diversité des plans viennent s’ajouter pour donner au film une dimension véritable comme authentique. Les séquences s’enchaînent à une vitesse incroyable. On ne s’ennuie pas ici ! Tintin n’a pas de temps à perdre pour contrer le vilain Rackham le Rouge. Si ce premier long est tiré de deux albums d’Hergé, il demeure évident qu’il y aura d’autres suites  (2 films prévus pour l’instant) toutes aussi captivantes et emplies d’action et de péripéties. En revanche, nous pouvons déceler quelques fausses notes quant à certains raccords (dans la première séquence, Tintin se fait dessiner le portrait mais lorsqu’il rentre chez lui il n’a plus son portrait :S), mais également un choix qui peut laisser perplexe quant à la jeunesse de notre héros, qui semble tout juste sorti du lycée, plutôt que professionnel de la presse… Autre petit point noir en ce qui concerne la typographie à l’écran qui est en anglais et pas en français… Comme nous avons le privilège de découvrir le film avant les Américains parce que le papa de Tintin est Belge, il aurait été plus cohérent d’intégrer toute la typographie du film in French! Cependant, il semble incontestable que ce long métrage demeure un bijou de performances qu’elles soient techniques ou physiques. À quand la suite croustillante des Aventures de Tintin ?

Infos suplémentaires : Les acteurs de ce premier opus, peu reconnaissables, n’en demeurent pas pour autant anonymes. Il s’agit entre autres de Jamie Bell (Billy Elliot, King Kong), Andy Serkis (Gollum dans la trilogie du Seigneur des Anneaux, La planète des singes : les origines, Cadavres à la pelle), Daniel Craig (notre actuel OO7 so British, vu également dans Munich, Cowboys & Envahisseurs, les insurgés), mais également notre petit Frenchi Gad Elmaleh qui interprète Ben Salaad.

C.H.

Publicités

Une réflexion sur “Les aventures de Tintin – Le Secret de la Licorne – de Steven Spielberg

  1. Votre point de vue est intéressant, j’étais plutôt retissant à aller voir ce film mais vous m’avez convaincu 🙂 Vous devriez faire d’autres articles notamment sur « The Artist » ou peu être des films plus léger. A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s